REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour le bon fonctionnement du site, des cookies sont installés sur le disque dur de l’ordinateur de l’Utilisateur. Ces cookies permettent de vous identifier à chacune de vos connections sur le site et de vous fournir des services personnalisés adaptés à vos besoins.
L’Utilisateur peut s’opposer à l’enregistrement de cookies ou être prévenu avant d’accepter les cookies, en configurant le navigateur de son terminal. Pour savoir comment désactiver les cookies de votre navigateur vous pouvez suivre ces consignes sur le site de la CNIL.

Jusqu’ou ira-t-il ? Beaucoup de nos citoyens le savent et se posent bien des questions, mais beaucoup trop doute et ne veulent pas voir la réalité en face. Macron est un Président qui ne cède rien, car gouverner pour lui ça lui passe largement au-dessus de la tête. Je dirai même qu’il en aurait que faire de ne pas être réélu en 2022, ce n’est pas cela qui l’intéresse, et il en a rien à faire de sa cotte de popularité. L’insensible qu’il est ne capte rien, ne ressent rien de cette colère et de cette souffrance du peuple. Il n’en retient surtout pas mot du collectivisme, du solidaire, ce n’est pas sa manière de voir les choses, qui n’est pas en rapport avec sa propre ascension.

Macron est mandaté par des commanditaires pour détricoter et privatiser tout ce qui reste de collectif et solidaire pour le pays. Il agit en condottiere aux bénéfices de ses commanditaires qui l’attendent sur les privatisations de sociétés et d’en tirer plus tard des récompenses en allant siéger dans les conseils d’administrations de ses commanditaires. Ce n’est rien d’autre qu’un homme de main qui obéit à des ordres, manipule et favorise le pourrissement dans le pays tout en se moquant des scandales à répétition. Pas étonnant de voir un gouvernement en crise composé la plupart de millionnaires, garder un Président de l’Assemblée mis en examen, une Ministre de la justice qui aurait dit juste avoir oublié de déclarer ses trois appartements au fisc, mettre sans honte un voyou à la tête de la Police. Macron s’en fout, se fout du peuple, se fout de la misère et de la pauvreté, se fout des éborgnés et des amputés par sa police. Il ira jusqu’au bout à détricoter le pays sans écouter personne, sans état d’âme, il ne pense qu’à sa fortune personnelle et (il n’est pas le seul sauf que lui il est président) et le jour viendra ou il laissera un pays laminé, épuisé de sens commun, livré à lui-même contre le plus violent des systèmes de finance ultralibérale. Macron a déjà entrepris la privatisation des hôpitaux, de la SNCF, des gares, des aéroports, des barrages, de la Sécu. Il s’attaque à celle des routes, de la police, des universités, de la culture, de la justice. Voilà pourquoi il ne cédera rien. Seul le pouvoir de la rue, les gilets jaunes l’a ébranlé, désarçonné, et il ne s’y attendait pas. Seulement il a réussi à neutraliser ce soulèvement populaire qui s’est avéré, par l’abandon successif des ronds ponts, des ponts, des périphéries etc….
Cet homme ne veut plus d’état, sinon pour l’armée et la police, et nous savons tous qu’un tel état s’appelle une « DICTATURE ».


Alain Verdin