REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour le bon fonctionnement du site, des cookies sont installés sur le disque dur de l’ordinateur de l’Utilisateur. Ces cookies permettent de vous identifier à chacune de vos connections sur le site et de vous fournir des services personnalisés adaptés à vos besoins.
L’Utilisateur peut s’opposer à l’enregistrement de cookies ou être prévenu avant d’accepter les cookies, en configurant le navigateur de son terminal. Pour savoir comment désactiver les cookies de votre navigateur vous pouvez suivre ces consignes sur le site de la CNIL.

Alain VERDIN Conseiller Régional de la Vienne a assisté à l’Assemblée Générale de l’ADIV (Association des Irrigants de la Vienne )

Les producteurs céréaliers ont le plus souvent été montré du doigt quant à leur méthode d’irrigation sur leurs cultures intensives. Les aides de la PAC (politique agricole commune) des années 70 ont largement contribuées au développement massif de type de production comme le maïs  et le tournesol au détriment de cultures maraichères laissées en déshérence sur le territoire. Des solutions d’irrigation à grande échelle s’étaient quelque peu mise en place pour développer ce type de culture et on regardait peu à cette époque l’épandage de l’eau car les conditions climatiques étaient beaucoup plus favorables qu’aujourd’hui. Cependant pour ces cultures des mesures restrictives ont été imposées et de ne pas faire de l’irrigation par exemple en pleine chaleur favorisant ainsi l’évaporation quasi immédiate de leur arrosage.

Jusqu’ou ira-t-il ? Beaucoup de nos citoyens le savent et se posent bien des questions, mais beaucoup trop doute et ne veulent pas voir la réalité en face. Macron est un Président qui ne cède rien, car gouverner pour lui ça lui passe largement au-dessus de la tête. Je dirai même qu’il en aurait que faire de ne pas être réélu en 2022, ce n’est pas cela qui l’intéresse, et il en a rien à faire de sa cotte de popularité. L’insensible qu’il est ne capte rien, ne ressent rien de cette colère et de cette souffrance du peuple. Il n’en retient surtout pas mot du collectivisme, du solidaire, ce n’est pas sa manière de voir les choses, qui n’est pas en rapport avec sa propre ascension.

Séance plénière du 20 Décembre 2019. Sur ce dossier cité ci-dessous, suite à mon intervention ( https://youtu.be/Em68zUIlWjA) notre groupe s'est opposé à l'augmentation d'une rémunération des stagiaires à hauteur de + 30%. Nous considérons que cette augmentation n'a pas de caractère légitime privant d'autres stagiaires qui auraient eu bien besoin d'un léger coup de pouce financier.

"Sécurisation des parcours professionnels : adoption d’un nouveau règlement pour la rémunération et la protection sociale des stagiaires de la formation professionnelle"

Alain VERDIN Conseiller Régional de la Vienne Région « Nouvelle Aquitaine » a participé à l’assemblée générale de l’association March’équitable, (le marché des producteurs et éleveurs locaux) qui a eu lieu ce mercredi 20 Novembre à 18H00 salle des fêtes de la commune de Sillars proche de Montmorillon.
Une association qui a vu le jour en 2006 par Christine Wolf et Jean-Luc Duquesnes (Co-fondatrice et co-fondateur du collège des consommateurs et producteurs locaux) dont le but était de faire connaitre les producteurs maraichers, les éleveurs et proposer la vente de leurs produits en circuit court par la création d’un magasin « March’équitable » 2 Bd Gambetta à Montmorillon depuis 2014.

index2Peut-on parler du forfait pénitencier ? Si l’on se pose réellement la question, le forfait pénitencier pourrait ressembler au forfait hospitalier. Lorsqu’un patient se trouve dans l’obligation de se faire hospitaliser pour une raison ou une autre, le forfait journalier d’hospitalisation en vigueur s’applique. Le patient est obligé de s’acquitter de ses frais de séjour en fonction du nombre de jours d’hospitalisation. Hormis le remboursement de ses frais par sa mutuelle (qu’il paye de sa poche) si il en a une, il doit payer.

Aroports de ParisL’idée de privatiser les Aéroports de Paris font largement polémique depuis ces derniers  mois. Depuis le 13 Juin 2019,  248 Députés et Sénateurs de l’opposition ont déclenché le processus du RIP,  « Référendum d’Initiative Partagée » et de réunir 4,7 millions de signatures pour pouvoir le déclencher en 2020.

En 2017 le Gouvernement Français avait déjà fait savoir son intention de privatiser le groupe sous la supervision de la Bank of America-Merill Lynhc, une décision qui avait été très largement critiquée par les détracteurs du projet.

europeEn France avant le référendum de 2005, on nous avait promis une Europe de la paix et la prospérité, malheureusement ce n’est pas le cas. Une Europe des nations, avec le respect des peuples c’est ce que les Français voulaient, une Europe parmi laquelle les peuples pouvaient faire valoir leurs différences les uns aux autres de part leur culture, leurs racines, leur philosophie, leur religion, une Europe dont les premiers symboles étant la liberté, la sécurité, le travail, pour vivre ensemble mais libre de son existence et de ses choix de vie.

assurance maladieOn apprend régulièrement que des médecins sont souvent pris pour cibles quand ils interviennent dans des quartiers ou des zones dites sensibles. Prenons le cas qui s’est déroulé il y a quelques mois sur la ville de Chatellerault dans la Vienne , dans un secteur sensible à Chateuneuf, lorsqu’un homme et sa compagne se seraient présentés au cabinet avec plus d'une heure de retard pour un examen de leur bébé de cinq mois. Ils sont priés d’attendre un peu dans la salle d'attente, mais le couple n’apprécie pas le délai d’attente et devant d’autres patients l’homme frappe le Docteur au visage.

emprunt patriote RNx150

Plus que jamais, défendre la France !

Je soutiens la liste de candidats soutenue par le Rassemblement National et je souscris à l'emprunt patriotique.

 

Emprunt patriotique : l’appel de Marine Le Pen https://www.empruntpatriotique.fr

ALAIN VERDIN 150Alain Verdin, Conseiller Régional RN 86 de la Région Nouvelle-Aquitaine était ce jour en réunion de groupe avec ses collègues pour préparer la séance plénière du vendredi 12 avril 2019 (plus 'informations ici) sous la présidence de Jacques COLOMBIER
32 dossiers y seront débattus.

Parmi les dossiers phares, le dispositif en faveur de la revitalisation des centres-bourgs et centres villes, l’appel à projet ruralité 2019-2021,